Analyse qualitative de l'intégration de l'éducation sexuelle des jeunes dans les médias audio-visuels à Kinshasa en République Démocratique du Congo

Journal articles
2014
13 p.
Periodical title
Global Health Promotion, June 14, 2014, pp. 1-13

L’éducation sexuelle par les médias de masse contribue positivement à la prévention des infections sexuellement transmissibles (IST)/VIH et des grossesses précoces auprès des jeunes. L’objectifs de cette étude sont d’appréhender le niveau d’intégration de l’éducation sexuelle dans les émissions de santé à Kinshasa en République Démocratique du Congo et d’identifier les facteurs facilitant et limitant l’éducation sexuelle des jeunes dans les programmes audio-visuels congolais. Une triangulation des données provenant de la revue documentaire, de l’observation directe de quatre émissions de santé et des entretiens semi-directifs auprès des 15 responsables de programme audiovisuels, a été exploitée. Une étude de cas d’une expérience réussie dans le domaine a été complétée. Bien qu’il soit observé une programmation de quelques émissions de santé dans les grands médias audiovisuels de Kinshasa, leur potentiel pour l’éducation sexuelle n’est que très faiblement exploité. Dans les quatre médias observés, les émissions de santé sont diffusées à des heures de faible audience, et effleurent superficiellement l’éducation sexuelle dans un contexte de prévention des IST/VIH. La participation d’experts n’est pas systématique ; le cas échéant, leur expression n’est pas souvent adaptée à la compréhension du grand public. De plus en plus, ces programmes offrent les possibilités d’interactivité avec la communauté via le téléphone mobile. Parmi les obstacles à l’éducation sexuelle dans les média audiovisuels, il a été identifié le manque de clarté de la loi relative à la liberté de la presse, associée à la peur de la répression ; les freins liés aux considérations socioculturelles, la faible disponibilité de l’expertise, les préjugés sur la non préférence de ces types d’émissions par le public et le manque de retombées financières de ces programmes. Au regard des bénéfices de l’éducation sexuelle sur la vie et le bien-être des jeunes, une meilleure interprétation de la loi, une fédération des acteurs techniques du gouvernement, des partenaires et des médias autour d’un plan conjoint et le focus sur l’éducation aux médias dans le cursus de formation scolaire et universitaire, s’avèrent nécessaires et appropriés pour la protection des générations à venir.

Regions
Resource types
Languages
Record created by
IIEP