Enquête auprès des apprenants et des personnels administratifs et enseignants: rapport général

Case Studies & Research
Lomé
Ministère de l'enseignement technique et de la formation professionnelle
2009
53 p.

Cette étude a pour objectif d'évaluer l'état actuel des connaissances et des comportements des apprenants et des personnels administratif et enseignant du Ministère de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP) face au VIH et au sida. Sur le plan méthodologique l'étude a touché 2985 apprenants de 14 à 35 ans et 830 enseignants et administratifs de 21 à 60 ans des deux sexes venant des structures officielles et de certaines structures privées laïques et confessionnelles de Lomé à Dapaong. Il ressort de l'étude les résultats suivants : - Sur la connaissance de l'existence de la maladie : l'étude souligne que plus de 9 apprenants, administratifs et enseignants sur 10 ont déjà entendu parler du VIH/sida. Mais malheureusement en avoir entendu parlé n'induit pas obligatoirement à une bonne connaissance de la maladie. En effet les apprenants sont moins de 5 sur 10 à avoir une bonne connaissance de cette maladie. - Sur les comportements sexuels à risque et l'utilisation des préservatifs : l'entrée dans la pratique sexuelle de l'adolescent constitue un moment clé de sa vie et souvent porteuse de risques. Pour 6 sur 10 des apprenants qui ont déjà une vie sexuelle, on peut être inquiet quand les chiffres avancent que 4 sur 10 doutent de la fiabilité du préservatif et 3 sur 10 utilisent parfois ou jamais le préservatif. Les adultes que sont les administratifs et les enseignants sont environ 5 sur 10 à avoir des rapports sexuels en dehors de leur couple pour 6 sur 10 qui ne voyagent jamais sans avoir du préservatif sur eux ; - Le dépistage : pour les apprenants plus d'un sur deux n'a pas fait le test (51%) alors que chez les adultes ils sont plus d'un sur deux à le faire (56%). Pourtant les administratifs et enseignants font frémir quand les chiffres soulignent qu'ils sont 22% après leur test à se permettre des rapports sexuels non protégés avec des partenaires occasionnels. - Le VIH/sida à l'école et sur le lieu de travail : les apprenants dans leur grande majorité (96%) sont prêts pour sensibiliser leurs camarades ; et 98% d'entre eux veulent plus d'enseignement sur le VIH/sida par un professeur qualifié (61%). Les administratifs et enseignants pour plus de 7 sur 10 sont prêts à faire la démonstration de port de préservatif devant leurs camarades. - La stigmatisation et la discrimination : il est apparu d'une manière générale que le recul des idées fausses fait dire à 9 sur 10 des apprenants et de leurs encadreurs qu'ils peuvent vivre et faire les mêmes activités avec des séropositifs ; mais ne crions pas trop vite victoire car ils sont encore 2 sur 10 à ne pas pouvoir dormir dans le même lit et s'asseoir dans le même banc qu'une PVVIH.

Regions
Resource types
Languages
Record created by
IIEP